Accueil

Marie-EliseMarie-Elise, photo de l'artiste

Portraits – Paysages – Animaux – Natures mortes…

Marie-Élise est une artiste-peintre anversoise. Ardennaise d’adoption, elle a élu domicile à Rachamps (Bastogne).

Il y a plus de quarante ans que Marie-Élise se consacre entièrement à la peinture. A 24 ans, elle se lance dans la peinture et suit pendant 8 ans les cours de Jan van Puyenbroeck.

Son œuvre considérable est caractérisée aussi bien par une maitrise remarquable de la technique que par son grand amour pour tout ce qui vit. Cette affection chaleureuse se reflète non seulement dans ses portraits – l’art du portrait étant un genre dans lequel elle excelle comme nul autre –, mais aussi dans ses tableaux animaliers, natures mortes et paysages. Ses peintures font partie de nombreuses collections publiques et privées et sont répandues dans le monde entier. Une abondance de prix et de médailles nationales et internationales témoigne non seulement de son talent exceptionnel, mais aussi de l’appréciation générale de son œuvre.

Avant tout classique dans ses thème, elle se distingue en confectionnant elle-même ses panneaux à l’ancienne (colle de peau de lapin et craie, caséine, etc…). C’est ainsi qu’elle obtient une transparence dans la matière et des accents de touches qui donnent force et énergie à ses œuvres. Elle aime également combiner l’huile, l’aquarelle, le crayon et laisser ses toiles respirer en épargnant le blanc.

Panel de peintures

« Peindre c’est ma vie, ma passion. Si l’on me retirait cela, je serais aussi sourde que Beethoven assoiffé de notes de musique. Mais mon désir est aussi de sensibiliser les gens à travers mes peintures et de parvenir, l’espace d’un instant, à toucher leur âme. » – Marie-Élise

Les commémorations du 50e anniversaire de la Bataille des Ardennes lui ont fait vivre de grands moments d’émotion. Des souvenirs d’enfance douloureux ainsi que ces commémorations l’ont inspirée et c’est ainsi qu’elle a couché sur toile le thème si particulier de la guerre.
En 2009, après le visionnage du film documentaire réalisé par José Robert d’Air Loisirs, Marie-Élise est inspirée par un des thèmes abordés : « Les oubliés de l’histoire ». Une symbolique particulière compose ces nouvelles œuvres : les Afro-américains, les Amérindiens et l’aigle emblème de la 101st Airborne Division.

Ces différents tableaux sont exposés en permanence à Bastogne à l’entrée de l’exposition « J’avais 20 ans en 45… ».

Comments are closed.